29 octobre 2019

5 Conseils pour améliorer vos photos

Un nouvel article qui entre dans le vif du sujet. Après l'achat de mes deux appareils (un EOS 700D et un EOS 80D), je me suis mise a photographiée tout ce que je voyais, sans  réfléchir (ou presque) à la qualité de mes images. VERDICT, très déçue ! 


NB (EOS 700D)

Mes premiers pas

Malgré mon Reflex en main j'avais l’impression de faire toujours les mêmes photos. Je faisais toujours attention à la règle des tiers. (Toujours) Je m'y sentais bien car elles me plaisaient. Puis je commençai a effectué des recherches sur le net à visionner des tutoriels pour concrétiser mes connaissances. J’ai commencé à tenter des cadrages différents, des angles de vues différents, des compositions différentes. Les règles étaient toujours présentes, mais pour mieux les transgresser, les contourner voire même faire l’exact opposer. Le résultat n'était pas là.
Certes vous avez lu et relu des articles sur les différents conseils pour faire une belle photo ! les miennes ne sont pas les meilleures (loin de là), mais elle mes permettent de m'améliorer chaque jour. 


EOS 700D


1- Faites connaissance avec son appareil photo:

Prenez un moment pour lire, relire, surligner le manuel de votre appareil photo et pratiquer encore et encore. Prenez absolument tout autour de vous ! Votre appareil n'aura plus de secret pour vous. Et vos images seront magnifiques ! Pendant plus d'un mois j'ai étudié mon appareil photo sous tous ses angles, et j'ai pris ma petite famille sur tout les plans ! 😁😁


2- Apprendre les bases pour comprendre: (plusieurs articles plus en détail prochainement)

- Les réglages d'un appareil photo en manuel et en semi-automatique.
- L'ouverture
- La vitesse
- La sensibilité ISO
- La mise au point
- La focale
Visionnez des tutoriels, lisez des articles de blog, des livres. Bref apprenez !


3 - Ne pas faire poser son sujet:


Sauf si vous devez faire un portrait en studio. Personnellement j'aime prendre mon sujet en action (mon petit modèle Fred est toujours partant pour un shooting Action), cela permet de capter une attitude, une émotion. C'est le meilleur moyen d'avoir des expressions naturelles. Et cela évite aussi les sourires forcés.


4 - Retravailler ses photos:


J'apprécie de travailler mes photos au niveau de la lumière, du contraste. L'appareil photo ne peut pas toujours retranscrire une situation de la même façon que vous la percevez. Travailler la photo permet de se rapprocher de la réalité et apporte un touche personnelle à ses images. Les logiciels que j'utilise sont Lightroom et Photoshop.


5 - Demander l'avis de son entourage:


De nos jours, les réseaux sociaux offrent la possibilité d'obtenir des avis sur ses photos. Votre famille, vos amis, peuvent vous permettre de progresser. Solliciter des professionnels si vous les abordez correctement, il n'y a pas de raison qu'ils ne vous aident pas. L'avis extérieur est toujours bénéfique

Photo 2Diaphs Copyright
Pensif (EOS 700D)

Dernier conseil et pas les moindres


Prenez toujours votre appareil photo avec vous. C'est cet exercice qui me plait le plus prendre des photos tout le temps (Mes enfants, mon homme, mon chien, mon chat, mes amis ...), pour pouvoir progresser c'est essentiel. S'exercer encore et toujours. Apprendre, progresser, avancer. Ce sont seulement quelques astuces parmi tant d’autres.
Une amie photographie m'a dit un jour "Respecter les règles, c’est très bien au début. Mais, ne jamais en sortir c’est se brider volontairement." Il y aura assurément des ratés et c’est bien normal.
"C’est en photographiant qu’on devient photographe" pour reprendre une citation bien connue de tous. Alors vous savez ce qu'ils vous rets a faire. Apprenez à maîtriser les règles de bases pour mieux les transgresser.

J'espère que cet article vous aura apportez quelques réponses ! Bien entendu cela n'est que mon avis et mon expérience, il existe encore et encore des astuces et conseils sur la photographie. C'est pour cela que cet art me passionne énormément.
N’hésitez pas en commentaires à faire profiter tout le monde de vos astuces prises de vue pour des photos plus intéressantes.
A très bientôt, pour un nouvel article. Et pendant ce temps shootez.

Nanette

10 septembre 2019

Rentrée 2019, Nouveau Design

La Rentrée est arrivée et son lot de stress aussi ! Depuis quelques semaines maintenant, je me consacre au nouveau design de mes deux Blogs (Sonoslights et 2Diaphs). Pour le deuxième voici quelques changements.



Ajouter une légende
Objectif principal de ce changement

Je ne compte pas modifier entièrement l'univers graphique du blog mis en place mais d’optimiser quelques points :

  • Améliorer le référencement naturel dû à une baisse de trafic.
  • Temps de chargement trop long et site non responsive.
  • Un manque de résultat attendu.
  • Ajouter des fonctionnalités pour facilités la lecture de mes lecteurs.
J'ai aussi réfléchi aux inconvénients de cette restructuration. Le temps que cela peut prendre, indisponibilité du blog pendant un certain temps, et cela peut avoir un impact à court et moyen terme. 


La proximité avec vous est une priorité pour moi.

Lorsque j'effectue une sortie photo ou un shooting au studio je dédie aussitôt un article. Une écoute,  des conseils, réservation, suivi d'un shooting, à chaque étape un contact privilégié est assuré. Le blog permet aux lecteurs de connaitre mon travail, mon parcours, il me semblait donc important de les accueillir au mieux.


Le design est important
La structure

Le blog est plus épuré, avec une typographie qui facilite la lecture. Des textes assez longs et garnis de photos. Le blog comporta un menu de navigation. La page "Les Articles" (visualisation des articles du mois), la page "Travaux personnels" (des photos ou des textes de mes shootings ou sorties photos), la page "Lexiques" (le vocabulaire de la photographie et de la vidéo est un peu complexe), la page "Communication" (cette page est consacrée à mes idées, projet graphique pour les entreprises) et enfin la page "A propos/ Contact" (une question, un commentaire ou une demande de renseignement c'est ici) On y trouve aussi un moteur de recherche qui facilite l’accès au lecteur. J'ai allégée mes images.Rajouter un widget d'abonnement ainsi qu'une formule de contact.

UN petit plus pour le blog

Une petite nouveauté, j’affiche le nombre de visiteur.
Il est en général déconseillé de le rendre visible lorsque qu’il est vraiment trop faible, cela peut dissuader certains de s’abonner. Je m’étais dit qu’à partir de 100 je le ferai, comme nous y sommes (merci à vous) ;)

En conclusion

N'hésitez pas me faire part de vos commentaires sur le blog (positif ou pas !) J'ai déjà pas mal d'idée à propos des sujets de mes futurs articles, cela me permettra un échange entre vous et moi. Donc n'hésitez pas à donner votre avis, et surtout à me faire des propositions sur les sujets qui pourrez-vous intéresser.

A très bientôt sur mon blog !

Nanette



16 janvier 2018

Naissance d'une chef d'entreprise

Voici le troisième post d'une série de quatre articles, le premier article s'intitule "La photographie pour moi ». Dans cet article je vais vous parlez plus en détail de ma nouvelle vie de chef d'entreprise et blogueur ! Suite à la création de la micro-entreprise dans le commerces interentreprises, je décida d'avoir une deuxième activités l'animation récréative.



La photographie est un voyage permanent

Le début d'une aventure...

Dans le milieu de l'année 2009, mon travail d'aide-soignante ne me donner plus cette étincelle que j'avais à mon adolescence. Une idée me trotta sans cesse dans la tête "devenir mon propre patron". Je côtoyée des personnes qui avaient décidé de devenir leur propre patron et, ils étaient entièrement satisfaits de cette situation. Je voulais sauter le pas, mais comment faire ?  Énormément de questions, de préjugées et de peur était en moi. Yann mon mari qui était patron d'une carrosserie (à cette époque), me proposa de me former dans l’entrepreneuriat. Je décidai de devenir auto-entrepreneur. Après les différentes formalités, en Août 2009 Newconceptsono vit le jour. Pour cette auto-entreprise mon activité principale était le commerces interentreprises (ventes de salaison d'Auvergne en Foire ou en Salon), la deuxième l'animation récréative et l'installation de matériel de sonorisation et lumières sur Gigondas et ses alentours.



2012 Annèe Noire !!!
2012 l'année noire

Pendant 3 ans  ma petite micro-entreprise se portait bien. La satisfaction de mes clients en tant que commerçante et, des parents qui étaient très satisfait de mes prestations auprès de leurs enfants lors des anniversaires. Au niveau famille tout aller aussi très bien, un bébé en route et un mariage en préparation, et Yann mon homme avait réussi à vendre son entreprise. Bref la vie en rose ! Mais, revers de la médaille, un après-midi d'hiver, plus précisément en Février 2012 une catastrophe s'abattit sur nous. Yann eut été victime d'un grave accident de la circulation à 200 m de notre maison à Gigondas. Trois semaines de coma et 6 mois de rééducation. Une nouvelle vie, affligeante, indigente s'offre à nous. Le comble du désespoir au 6éme mois de grossesse on m'annonce qu'il n'y a plus d’échange entre le placenta et le bébé et qu'il fallait certainement établir une intervention. 
Bref une angoisse de plus. Heureusement que le soutien de ma belle-mère et ma mère m'ont apportée beaucoup de réconfort. Le 8 Août Frédéric vit le jour avec 1 semaine d'avance mais quel bonheur et, fin Août Yann sortit du centre de rééducation et une vie inhabituelle commença alors pour nous quatre. Je remis à plus tard mon activité en auto-entreprise pour m'occuper de mon homme, et de mes deux garçons. À la fin de l'année 2012 mon activité repris avec les fêtes de fin d'année (Foire, Marché de Noel, et animation récréative). Mais cela devenait de plus en plus difficile financièrement. Après les 1 an de Frédéric ma chère maman s'éteint à 81 ans un nouveau coup dur. Mon mari et moi décidions de quitter la région pour nous rapprocher de la famille de Yann. En 2015 nous emménagions dans l’Allier.




2015 la renaissance et la désillusion…

Nouvelle maison, nouvelle vie et nouvelle école pour les enfants. L’accueil dans le petit village ne fut pas des plus agréable malheureusement. La raison ? L’oncle de mon mari qui était un ancien adjoint de la mairie et devenu la "persona non grata" de certains habitants du village. Mais quel rapport avec nous ? Me diriez-vous ! Tout simplement, quand vous porter le nom de famille d’une personne qui a fait du mal auprès d’une communauté dans un petit village de 200 âmes, cela se répercute sur l’entourage et l’entreprise. J’ai été témoin d’insultes, de discrimination (envers mon mari invalide et mon fils de 13 ans qui est asiatique et moi-même) Ma micro-entreprise la première année n’a absolument pas fonctionné (sabotage de nos animations karaoké, persécution, etc…) Même encore aujourd’hui. Je décidai alors de me former et d’accepté de n’avoir aucune reconnaissance dans le village.

En 2017, j’obtenu le diplôme de photographe à l'Ecole d'Art et de Design de Reims. Une activité de plus que je voudrais inscrire auprès de ma micro-entreprise. Je suis en perpétuelle recherche de progression en rapport à l’entreprise, recherche de nouveau logo, nouvelle carte de visite, une prospection beaucoup plus élaborée, de nouveaux graphisme, de nouvelle innovation en retouche photo et vidéo.

En cette nouvelle année 2018 je me forma à devenir télé pilote de drone. J’ai eu le coup de foudre en travaillant avec une amie pilote. Diplôme en poche, j’aime passée mes loisirs à filmée des vues aériennes de la région. J’ai aussi créé une chaîne YouTube, le premier tutoriel parle en détail du branchement du Pack ELO 800C et de sa table de mixage ALESIS qui est en location sur notre site Sonoslights. Dans le courant de l’année 2020 une chaîne sur la photo et la vidéo verra le jour. Malgré les divergences souvent virulentes et stupides des habitants du village, ma famille et ma micro-entreprise restons solide et fière. Il y aura toujours des mauvaises langues des jaloux, (c’est malheureusement le quotidien de bon ombres d’entres nous …) L’humanité est ainsi… Je reste positive, active et je progresse.

Et maintenant 

 Depuis quelques mois maintenant je suis un programme de Leadership, plus précisément comment développé mon Leadership. C’est un programme complet et très fascinant. Je m’aperçois que j’ai encore beaucoup de travail a faire sur moi et mon entreprise ! Mais cela vaut vraiment le coup. C’est un travail avant tout sur soi, ses peurs, ses engagements, ses doutes, cela me pousse à aller de l’avant à devenir encore et toujours plus forte ! Et vous comment gérez-vous votre Leadership ? Qu’elles sont vos initiatives, vos idées ou vos craintes !
Si vous avez aimé cet article je vous laisse la parole (commentez-le ;-))
L'article vous a plu ! (Partagez-le ;-))

Nanette

9 janvier 2018

Devenir un bon entrepreneur ?

Voici le premier article d'une série de 4 articles qui vous présentera mes motivations, ma passion pour la photographie et l'entrepreneuriat.



Entreprendre
Tout est dans le titre

En 2006 pour donner suite à des déceptions et frustrations au niveau de mon travail, une idée me trotta dans mon esprit depuis quelques temps. Devenir mon propre patron, mais comment faire ? Et surtout vers qui se tourné pour des conseils ? Donc j'allais effectuée des recherches à ce sujet. Une ancienne collègue de travail qui depuis presque plus d'1 an avait créer sa propre entreprise me pris sous son aile. Elle me conseilla, m'indiqua des livres et surtout m'emmena de temps en temps avec elle dans son milieu professionnel. 


2009 l'année de l'action

En Mars 2009 je rencontra mon futur mari (Yann). Je lui fis part de mon intention de créer une entreprise. Depuis ses 19 ans Yann était devenu son propre patron. Il avait monté son entreprise de carrosserie avec 15 salariés, j'en fit mon Mentor, je m’inscrivis aussi à des ateliers. Et j'appris encore beaucoup de choses.

Je me devais d'être déterminée dans mon projet. Je devais savoir jusqu’où je voulais aller, et surtout comment y aller, et mettre tout ce que j'apprenais en application. Mais je devais faire attention a ne pas être obstinée, éviter de répéter quelques chose qui ne fonctionnait pas mais avoir un but précis et faire ce qu'il fallait pour l'atteindre.

Je devais savoir accepter les défaites, les échecs, et rebondir. Il fallait également savoir accepter les critiques et ne jamais se décourager. Cela était très difficile pour moi, car j'ai un caractère timide et je laisse facilement tombée dès qu'il y a un obstacle (je me suis améliorée depuis). Je devais être très bien organiser. (Par mon ancien métier d'aide-soignante m'a permis de garder cette organisation et cette détermination).


La confiance en ses passions

À mon avis je pense que l'on doit cultiver cette confiance sans relâche à nos passions. Depuis mon enfance j'aime l'art (avec un papa chanteur d'opérette dans une troupe et une maman peintre) ils m'ont appris a aimer l'art en général. (La musique, la peinture, la sculpture et la photographie) Effectuer une chose que l’on aime permet plus facilement de réussir (enfin à mon avis) La motivation est indispensable aux entrepreneurs. C’est cette motivation qui me permet de me battre dans les moments difficiles quand mon entreprise n'avance pas. Et plus j’effectue une chose qui me passionne et plus il est facile pour moi de surmonter les difficultés.





Ne pas avoir peur du manque

Ne pas avoir peur du manque d’argent

Les débuts de mon activité n’ont pas toujours évidents. J’ai dû montez pas à pas un site web pour mon entreprise, créer des flyers, des cartes de visite, cela m'a coûté très cher ! Et en plus avec un résultat peu satisfaisant car les clients n’était pas souvent au rendez-vous. Je n'avais certes pas de prêt à rembourser et une somme d'argent qui rentré tous les mois, mais, les débuts étaient difficiles. Lors de mes ateliers, la formatrice nous indiqua qu'un entrepreneur n’a pas peur de ne pas se verser de salaire à ses débuts. Certes je possédais de fonds, mais la première année a été difficile, l’argent ne rentrait pas forcément tout de suite dans les caisses. L’argent est arrivé par la suite dès que j'ai suffisamment trouvé des clients pour mon activité.





Je m'organise
Être organisé et savoir planifier

Étant donné mon ancien métier d'aide-soignante, je me devais d'être et de rester très organisée, j'avais appris à savoir quand et comment travailler, et surtout ce que je devais précisément faire dans mon activité. J'effectuée un plan et je le suivais. Mais par la suite j'ai vite était très débordée dû à des imprévus et le grave accident de mon mari qui vint tout chamboulé (lire l'article). J'ai malheureusement subi certains imprévus et cela a détruit mon plan et mes objectifs.


Malgré les erreurs continuez à apprendre

Par manque de temps et de motivation par rapport à l'accident de mon mari, j’ai fait l’erreur de stopper mon activité et mon besoin d'apprentissage. Verdict, une baisse importante de mon travail. Pourtant, la prospection et la formation est essentielle quand on est chef d’entreprise. Mais le manque de temps, et surtout un gros manque d'organisation mis mon activité en mauvaise posture. En effet lors de mes ateliers en entrepreneuriat j'appris que tous les secteurs sont concernés par les changements de l’environnement, c'est à dire : des nouvelles réglementations et des nouvelles tendances, des méthodes innovantes, du matériels plus performants. En comparaison, les stratégies liées au développement entrepreneurial évoluent vite, surtout si nous utilisons le web. J'ai dû l’effectuée une réorganisation de mon activité et un travail sur moi-même pour une amélioration.

Pour être plus performant et ne pas être dépassé par mes concurrents, je dois donc restez curieuse. Après l'accident de mon mari j'avais besoin de continuer à apprendre et à créer pour l'évolution de ma micro-entreprise. Depuis la sortie du centre de rééducation de Yann, je dois rester près de lui car depuis son accident il vit alité 23 h/24 h (des risques trop importants pour un opération), j'ai donc abandonné les inscriptions aux ateliers organisés près de chez nous (enfin pour l'instant, tout est question d'organisation), participez aux séminaires liés à mon secteur. Pour l'instant la seule chose que je peux effectuer ce sont des formations en ligne.




Etre positif !
Je dois rester optimiste

Au début de mon activité l'optimisme m’envahisse. J’étais confiante concernant mon projet. J'avais une totale confiance en ce que je projetais de faire, et je ne laissais jamais le côté négatif prendre le dessus. Après l'accident de mon mari et le déménagement, des doutes se sont installés. Avais-je les capacités à surmontée toutes les épreuves de notre nouvelle vie ! La réponse est oui. Depuis 2015 (Année de notre déménagement) j'ai sans cesse chercher à faire évoluer mon business. (Un diplôme de photographe et un en tant que télépilote de drone, des perfectionnements en graphisme, webdesigner...) Depuis 2 ans maintenant mon activité reprend petit à petit. Je fais de la veille concurrentielle, je lis des livres pour améliorer mes animations récréatives et mes ventes dans les Salons et les Foires, je passe des formations pour avoir une meilleure communication. Bref je m'améliore, je progresse et je reste positive. 
Bien sûr il y a beaucoup plus de caractéristiques qui définissent un bon entrepreneur (je ne détiens pas La solution miracle). À mon avis c’est la pratique qui fait le bon entrepreneur.
Et vous quels sont vos attitudes qui définissent un bon entrepreneur ? N'hésitez pas à laisser un commentaire.

Nanette